The Opera Platform – Retour sur 6 mois d’activité

The Opera Platform est active depuis maintenant 6 mois. Alors qu’il est encore trop tôt pour tirer des conclusions, nous sommes convaincus du succès de la première phase de ce project européen de vidéo en streaming. À eux seuls, les chiffres de fréquentation (plus d’un demi million de visites depuis le lancement) sont êtremement encourageants.

Un engouement pour les diffusions en direct et un intérêt assidu pour les retransmissions

Lors de ses six mois d’existence, The Opera Platform a retransmis neuf opéras “showcases” (listés ci-dessous) ; c’est-à-dire des productions d’opéra prestigieuses, réalisées par les partenaires de la plate-forme et systématiquement sous-titrés en six languges (Anglais, Français, Allemand, Italien, Espagnol et Polonais). Chaque mois, un nouvel opéra-vitrine est diffusé en direct sur The Opera Platform et devient disponible pendant les 6 mois suivants en vidéo à la demande. Ces productions constituent le coeur de notre Saison d’opéra européenne.

The Opera Platform a retransmis neuf opéras “showcases” depuis ses 6 premiers mois d’existence :

La traviata    Teatro Real, Madrid
Król Roger    Royal Opera House, London
Kullervo     Finnish National Opera, Helsinki
Valentina    Latvian National Opera, Riga
Götterdämmerung     Wiener Staatsoper, Vienna
Alcina     Festival d’Aix-en-Provence
La bohème     Den Norske Opera and Ballet, Oslo
Powder her Face    La Monnaie/De Munt, Brussels
Aida    Teatro Regio Torino

Il semble y avoir une réelle appétence au sein des publics pour les diffusions d’opéras en direct. Le Graphique n° 1 montre le nombre de sessions vidéo mensuel des sept premiers opéras “showcases”. La tendance générale confirme le phénomène selon lequel les chiffres de fréquentation sont plus élevés au moment des directs (cf. pics lors des dates des directs) et que ces enregistrements connaissent un intérêt soutenu pendant les mois suivant leur diffusion en direct (cf. courbes soutenues et presque inaltérées pour la vidéo à la demande en replay).


Graph 1. Vues de vidéos par mois entre mai et cctobre 2015 pour chaque intégrale d'opéra

Témoignage à la fois de la popularité de La Traviata et de l’excellente production de David McVicar au Teatro Real de Madrid en mai dernier mais aussi de la réussite de la campagne médiatique de lancement aux fortes retombées porsitives, cette production a été visionnée plus de 97 000 fois pendant le premier mois de sa diffusion et bien plus encore depuis : c’est-à-dire 188 000 de vues pour la version en ligne de La Traviata diffusée sur The Opera Platform pendant 6 mois.

Opéra en direct, opéra sans son contexte

Ces importants chiffres de fréquentation et de visionnage des neuf “showcases”, nous amènent à croire que les publics ont compris que The Opera Platform est le foyer de la seule et unique saison d’opéra en ligne. Alors que l’object premier de notre offre est le visionnage d’opéra en ligne, le public semble également avoir compris que le site est aussi un endroit où trouver davantage d’informations sur le contexte dans lequel ces opéra “showcases” sont créés.

Simultanément à ces neuf “showcases”, The Opera Platform diffuse également plus de 100 autres vidéos qui aident à replacer chacun de ces opéras dans un context précis : bandes-annonces, introductions musicales, notes explicatives, interviews, documentaires sur les maisons d’opéra, artistes et coulisses. Alors que l’offre s’enrichit, le défi du modalage de l’expérience de l’utilisateur à travers ce contenu devient, lui aussi, grandissant. Notre vidéo “Collections” (une thématique qui regroupe des contenus apparentés) continue d’être les jalons de notre mission pour guider le public à travers les différents types de contenus disponibles sur la plate-forme.


Graph 2. Vues par type de vidéo: opéras complets et vidéos contextuelles

Nous travaillons constamment à l’amélioration de la ligne éditoriale du site et espérons une augmentation du niveau de fréquentation pour les vidéos additionnelles tels que les vidéos “bonus”. Le Graphique n° 2 montre aussi l’impact qu’a eu la campagne de lancement : une baisse de la fréquentation pendant le mois d’août alors qu’aucun direct n’était proposé et une regain d’intérêt significatif de la fréquentation aux mois de septembre et octobre.

Un public mondial pour l’Opéra Européen

Pendant les 6 derniers mois, 79% des spectateurs de The Opera Platform étaient basés en Europe, contre 21% dans le reste du monde. L’Allemagne, le Royaume Unis, la France, l’Espagne et l’Italie arrivent respectivement en tête des pays européens avec la fréquentation la plus élevée. Certains mois, le public nord américain représente plus de 10% du total des sepctateurs (voir Graphique n° 3).

 


Graph 3. Origine géographique des visiteurs: l'Europe et reste du monde

Communication – les campagnes en ligne génèrent les meilleures retombées

La couverture médiatique significative présente lors du lancement (avec notamment des articles dans The Guardian (UK), The New York Times et des chroniques à la télévision nationale finlandaise), a offert une excellene publicité à The Opera Platform et ce, dès ses débuts. Notre partenaire médiatique, ARTE, a contribué à cette publicité en instaurant des échanges de visbilité mutuels entre sa propre plate-forme ARTE Concert et The Opera Platform, ecourageant ainsi les publics à explorer les deux plates-formes. En parallèle, Opera Europa a coordonné une campagne médiatique avec la presse spécialisée européenne. Notre lettre d’information hebdomadaire compte désormais 5000 abonnés avec un taux d’ouverture impressionnament élevé de 70%. Facebook est le réseau social le plus important pour générer du traffic vers le site selon notre analyse des dix premières sources de visites. Globalement, la plate-forme dépend des efforts des partenaires du projet, qui ont tous travaillé avec opiniâtreté pour promouvoir la saison auprès des publics… et parfois même utilisant des procédés des plus originaux !

Des contributeurs engagés en apprentissage constant

L’engagement des maisons d’opéra contributrices est également un aspect clef du succès de la plate-forme et pas uniquement en matière de communication. Un grand nombre de partenaires ont fait preuve d’une persévérance inestimable dans la réalisation de leur tout premier direct (en seulement deux mois, aux mois d’octobre et de novembre 2015 sur The Opera Platform, le Teatro Regio de Turin et l’Opéra National Polonais ont présentés leurs tout premiers directs d’opéra. The Opera Platform attache une importance au développement professionnel et nous souhaitons, même après seulement six mois, applaudir le travail fourni par les partenaires du projet pour mener à bien et conclure les difficiles négociations nécessaires à la mise en ligne des productions au bénéfice des publics du monde. Vous pouvez lire davantage d’informations sur le Manifeste des Droits d’Opera Europa ici.

Un dernier mot de remerciement aux autres membres d'Opera Europa qui ont contribué à la création du contenu de la plate-forme. Il est certain que de voir plus de maisons d’opéra s’associer au projet sera un facteur clé du succès futur de la plate-forme, aux côtés d'un public grandissant.

Que voulez-vous pour contribuer au projet The Opera Platform?